Le jus de fruits ne remplace pas le fruit !

12/9/2018
Pascale Luyts

Avec la rentrée, on est souvent tenté, en tant que parents,de donner un bon jus de fruits à nos enfants afin qu’ils fassent le plein de vitamines et démarrent la journée d’un bon pied. Pourtant, le jus de fruits ne remplace pas le fruit. Les nouvelles recommandations de l'Académie américaine de pédiatrie (AAP), publiées le 22 mai 2017, encouragent d’ailleurs les parents à limiter les jus de fruits pour les enfants de tous âges, y compris les jus faits maison.

Pourquoi cette recommandation ?  La différence entre le jus de fruits et le fruit entier est liée à la présence de fibres. Le jus de fruits est dépourvu de fibres et est, du coup, riche en sucres directement assimilables. Tout comme pour les sodas, une consommation trop importante de jus de fruits peut conduire au surpoids, voire au diabète.  En revanche, le fruit entier est riche en fibres et a, dès lors, moins d’impact sur la glycémie. Alors qu’une orange vous apporte près de 3 grammes de fibres, un verre de 200 ml de jus d’orange vous en apporte seulement 0,4 gramme.

Par ailleurs, le jus de fruit se consomme liquide. Or, les apports caloriques consommés sous forme liquide ne favorisent pas la satiété et ne sont pas comptabilisés par le cerveau comme des calories. Par sa richesse en fibres et la nécessité de mastication, le fruit entier va avoir un effet de satiété.

Vous l’avez donc compris, le jus de fruits n’égale pas le fruit. Il faut  privilégier les fruits entiers, sans pour autant se priver de temps en temps d’un bon jus de fruits, mais avec modération. L’idée est de consommer plus de fruits entiers que de jus de fruits.

+32 (0) 477 93 07 08
pascale.luyts@lanutritionsante.be
Ou via mon formulaire
Contactez-moi

Les derniers articles

La détox, pourquoi et comment ?

Notre organisme est soumis à de nombreux contaminants extérieurs et internes qui ont un effet délétère sur notre santé. Ils fragilisent nos cellules, accélèrent leur vieillissement et peuvent diminuer nos défenses immunitaires.

En savoir plus

Gérer l’intolérance au lactose

L’intolérance au lactose est un sujet très à la mode. Du coup, de nombreuses personnes s’interrogent et certaines évitent d’office les produits laitiers, sans aucune raison apparente. Qu’entend-on exactement par intolérance au lactose et que faire si le cas se présente ?

En savoir plus

Le prochain atelier

Atelier Détox

Pourquoi envisager une cure détox ? Parce que nous consommons beaucoup plus d'aliments que nos besoins physiologiques l'exigent. Nos corps s'épuisent à digérer, assimiler, éliminer sans interruption. A cela s’ajoutent le stress, la sédentarité, la pollution, les mauvaises habitudes alimentaires, un fonctionnement défectueux des organes d'élimination (reins, foie, intestins, peau, poumons).

En savoir plus