La détox, pourquoi et comment ?

8/1/2019
Pascale Luyts

Notre organisme est soumis à de nombreux contaminants extérieurs et internes qui ont un effet délétère sur notre santé. Ils fragilisent nos cellules, accélèrent leur vieillissement et peuvent diminuer nos défenses immunitaires. Parmi les contaminants extérieurs, on retrouve les médicaments, les nitrates, les pesticides, les métaux lourds, le tabac, l’alcool, les colorants, lesconservateurs, les édulcorants ainsi que les toxines produites par des modes de cuisson inappropriés. Les contaminants internes sont les déchets à éliminer, notamment le cholestérol, les hormones stéroïdes, les radicaux libres…. Des symptômes tels qu’une fatigue chronique, des maux de tête, des nausées avec manque d’appétit dès le matin, une langue pâteuse, des réveils nocturnes, des problèmes digestifs ou encore dermatologiques (peau terne, boutons…) peuvent être des signes révélateurs d’un trop plein de toxines.

Heureusement, la nature est bien faite car notre organisme dispose de plusieurs processus pour favoriser l’élimination des toxines et contrecarrer leurs effets délétères, bien sûr jusqu’à une certaine limite.

Quel est le mécanisme de détoxication ?

Les toxines ne peuvent être éliminées qu’à partir du moment où elles sont hydrosolubles (solubles dans l’eau). La détoxication passe par la transformation de produits liposolubles (solubles dans la graisse) en produits hydrosolubles. Le foie va jouer un rôle clé dans l’élimination des toxines car ses cellules (hépatocytes)contiennent un grand nombre d’enzymes impliquées dans la transformation des toxines.

La détoxication hépatique : une opération en deux phases

Les enzymes de phase 1, collectivement appelées cytochromes P450, neutralisent directement certaines toxines qui pourront être éliminées et en convertissent d’autres en formes intermédiaires, parfois plus toxiques que les substances initiales.

Les systèmes enzymatiques de la phase 2 permettront alors de transformer ces nouvelles toxines pour leur élimination. Ces processus “d’épuration” produisent une quantité de radicaux libres qu’il est important de neutraliser par un apport d’antioxydants. Dans le foie, l’antioxydant le plus important est le glutathion. Lorsque les toxines arrivent en quantité trop élevée dans le foie, la production de radicaux libres est tellement importante que la totalité du glutathion est consommée, d’où l’importance d’avoir une quantité de glutathion optimale.

L’importance de l’intestin

Notre écosystème intestinal joue un rôle essentiel dans cette détoxication car la muqueuse intestinale fait office de filtre et empêche les toxines de passer dans notre corps.  Il est donc primordial d’attacher un grand soin à l’équilibre de notre écosystème intestinal.

Sans oublier les reins

L’élimination des toxines se faisant aussi par les reins, il est conseillé de s’hydrater régulièrement tout au long de la journée. Certains aliments favorisent d’ailleurs l’élimination rénale.

Quelques aliments clés pour une bonne détox

- Toute la famille des crucifères (choux, brocolis, navets, radis, cresson) car ces aliments contiennent des substances soufrées (glucosinolates) qui, outre leur effet démontré dans la prévention du cancer, stimuleraient les enzymes de phase 2 et donc le fonctionnement hépatique. De plus, ils favorisent la synthèse de la bile et son évacuation.

- L’artichaut : il possède des vertus stimulantes au niveau hépato-biliaire, stimule les deux phases de détoxication hépatique, a une action hépatoprotectrice et favorise l’évacuation de la bile.

- Le pissenlit a une action sur la synthèse de la bile et sur son évacuation.

- Le curcuma stimule la phase 2 de détoxication. Il a un rôle hépatoprotecteur et contribue à la synthèse et l’évacuation de la bile. Il est également reconnu pour ses vertus antioxydantes et anti-inflammatoires. Notez que le curcuma a besoin d’être mélangé à un corps gras et à du poivre noir pour optimiser son assimilation par l’organisme.

- Les endives ont une action diurétique. Elles contiennent également beaucoup de sélénium, un puissant antioxydant.

- Le citron a un effet bénéfique sur le fonctionnement hépatique et est une source d’antioxydants.

- Les topinambours, salsifis cuits, ail, oignons, pommes de terre refroidies, asperges, bananes, pissenlit, poireaux riches en fructanes, des prébiotiques qui stimulent au niveau du côlon la multiplication ou l’activité de certaines bactéries susceptibles d’améliorer le fonctionnement de l’écosystème intestinal

- Les laits fermentés riches en probiotiques permettent de renforcer l’équilibre de l’écosystème intestinal.

- Les fruits rouges (grenades, framboises, fraises) pour leur apport en acide ellagique, puissant antioxydant hépatique et pour leur capacité à stimuler la production de glutathion.

- Le romarin possède de multiples effets détoxifiants : antioxydant, anti-inflammatoire et hépatoprotecteur.

Faites du sport !

La pratique d’une activité physique régulière, de préférence une heure deux à trois fois par semaine, permet d’oxygéner les muscles, de “transpirer” les toxines et d’évacuer le stress.

 

Avez-vous besoin de détoxiquer votre organisme ?

Si vous répondez OUI à deux ou plusieurs des questions ci-dessous, une ‘cure détox’ vous sera certainement très bénéfique !

·        Je ressens des nausées au réveil

·        J’ai souvent la langue pâteuse

·        Je ressens des “coups de pompe” après le repas de midi

·        Je souffre de migraines

·        Je mange régulièrement des produits transformés, type plats préparés, petits gâteaux, céréales au chocolat

·        Je fume

·        Je bois régulièrement de l’alcool

·        Je prends quotidiennement plusieurs médicaments

+32 (0) 477 93 07 08
pascale.luyts@lanutritionsante.be
Ou via mon formulaire
Contactez-moi

Les derniers articles

La détox, pourquoi et comment ?

Notre organisme est soumis à de nombreux contaminants extérieurs et internes qui ont un effet délétère sur notre santé. Ils fragilisent nos cellules, accélèrent leur vieillissement et peuvent diminuer nos défenses immunitaires.

En savoir plus

Gérer l’intolérance au lactose

L’intolérance au lactose est un sujet très à la mode. Du coup, de nombreuses personnes s’interrogent et certaines évitent d’office les produits laitiers, sans aucune raison apparente. Qu’entend-on exactement par intolérance au lactose et que faire si le cas se présente ?

En savoir plus

Le prochain atelier

Atelier Détox

Pourquoi envisager une cure détox ? Parce que nous consommons beaucoup plus d'aliments que nos besoins physiologiques l'exigent. Nos corps s'épuisent à digérer, assimiler, éliminer sans interruption. A cela s’ajoutent le stress, la sédentarité, la pollution, les mauvaises habitudes alimentaires, un fonctionnement défectueux des organes d'élimination (reins, foie, intestins, peau, poumons).

En savoir plus