Booster ses défenses immunitaires pour affronter les premiers froids en toute sécurité !

25/10/2018
Pascale Luyts

Pour mieux se défendre contre la multitude de micro-organismes qui rêvent de pénétrer à l’intérieur de notre corps pour s’y développer et se reproduire, notre organisme dispose d’un double système de protection :

-         Un système de protection externe, formé par la peau et les muqueuses, en particulier la muqueuse digestive qui représente une surface protectrice d’environ 300 m².

-         Un système de protection interne, qui met en jeu un grand nombre de cellules et molécules spécifiques pour éliminer les intrus qui ont réussi à passer les barrières naturelles

L’activation des mécanismes du système immunitaire face à une agression de l’organisme s’appelle la réponse immunitaire. La réponse immunitaire se déroule en 2 étapes :

        

L’intestin au cœur de notre système de défense

L’intestin n’est pas seulement un organe de transit pour les aliments : il joue un rôle clé sur le plan immunitaire via 3 piliers.

Ces 3 piliers fonctionnent en synergie et constituent l’écosystème intestinal. Vous l’aurez donc compris, l’intégrité de l’écosystème intestinal est primordiale pour assurer de bonnes défenses immunitaires. Or, un stress mal géré, une alimentation déséquilibrée ou la prise d’antibiotiques peut perturber l’équilibre de l’écosystème intestinal et affaiblir nos défenses immunitaires.

Les probiotiques : un bouclier imparable

Les probiotiques sont des bactéries amies qui viennent prêter main forte aux bactéries de la flore intestinale afin de restaurer ses propriétés et son équilibre. Ils permettent d’empêcher la prolifération des germes indésirables par l’effet barrière.Il existe toutefois un grand nombre de souches probiotiques. Il est donc important de sélectionner des souches en fonction de l’effet recherché (améliorer un intestin irritable, prévenir les mycoses à répétition, limiter l’inflammation intestinale, renforcer l’immunité intestinale…).  On trouve les probiotiques dans les laits fermentés, le kéfir, le miso, la choucroute ou sous forme de compléments alimentaires.

Autres nutriments importants 

Le fer a une importance capitale dans les mécanismes de l’immunité. On en trouve dans le boudin noir, le foie, les viandes rouges, les œufs, les lentilles…

La vitamine C et le zinc stimulent les phagocytes et lymphocytes, cellules impliquées dans l’élimination des germes. La vitamine C se retrouve dans la grande majorité des végétaux crus (fruits, agrumes, crudités) mais plus particulièrement dans le cassis, le persil, la mâche, le cresson, ou encore le kiwi ! Quant au zinc, on le retrouve dans les poissons, les viandes et les céréales complètes.

On n’oublie pas non plus la vitamine D qui fait souvent défaut en hiver puisqu’elle est en grande partie synthétisée par le soleil. Outre son action sur l’assimilation et la fixation du calcium, la vitamine D joue également un rôle primordial dans la réponse immunitaire. Elle est présente dans les poissons gras (sardine, thon, saumon, hareng, maquereau), le jaune d’œuf, la margarine, les champignons, le lait… mais une complémentation s’avère très souvent nécessaire,  l’alimentation ne couvrant que 20 % des apports nécessaires en vitamine D.

+32 (0) 477 93 07 08
pascale.luyts@lanutritionsante.be
Ou via mon formulaire
Contactez-moi

Les derniers articles

Comment booster son immunité ?

Notre système immunitaire nous protège chaque seconde contre les armées de virus et de bactéries. Cependant, la moindre faiblesse abaisse nos défenses immunitaires. Comment pouvons-nous, dans le contexte actuel un peu anxiogène, renforcer un maximum nos défenses immunitaires ?

En savoir plus

Sommeil : 7 mesures simples pour favoriser une bonne récupération

Le sommeil représente un tiers de notre vie. Un bon sommeil fait partie intégrante d’un mode de vie sain. Sa qualité et sa durée sont d'importants marqueurs majeurs de notre santé. Pourtant, les troubles du sommeil sont de plus en plus fréquents. Le sommeil est donc un facteur de mode de vie à surveiller, au même titre que l’alimentation ou l’exercice physique. Mais avec une caractéristique bien particulière, à savoir que le sommeil rythme aussi notre cycle circadien et conditionne, à travers notre horloge biologique, le bon fonctionnement de la plupart de nos organes. Alors, comment préserver la qualité de notre sommeil ?

En savoir plus

Le prochain atelier

Alimentation anti-inflammatoire et équilibre acido-basique

Certains aliments sont susceptibles de favoriser un état inflammatoire chronique. Les mauvaises habitudes alimentaires peuvent donc déclencher ou aggraver certaines maladies chroniques métaboliques et cardiovasculaires.

En savoir plus